Semur-en-Vallon

Ce territoire est plusieurs fois cités dans des textes du Haut Moyen-Age, ce qui prouve une occupation assez précoce du lieu. Néanmoins l'origine du bourg semble remonter au XIe siècle, en se constituant autour de l'église. Les terres constituent alors un fief attaché à la Châtellerie de Saint-Calais. La seigneurie est élevée au rang de baronnie au XVIIe siècle. Plusieurs familles se succèdent à la tête du domaine, et le château, qui conserve des structures XVe, est maintes fois remanié.

L'économie était auparavant essentiellement tournée vers l'élevage, car Semur était un point de rendez-vous pour les convois à bestiaux qui se dirigeaient vers les abattoirs parisiens. On y pratiquait également l'extraction du fer pour les forges de Cormorin. Ces deux activités ont disparu avec l'arrivée du chemin de fer et la fermeture des forges.

 

Eglise Saint-Martin, XIe, XVIe, XIXe, et XXe siècles